DIRECT. Covid-19 : Jean Castex sera auditionné le 3 novembre par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale


Retrouvez ici l’intégralité de notre live #COVID_19

13h45 : La tour Eiffel ne fait plus recette. La fréquentation du monument, frappée par la crise du Covid-19, “a baissé de 80% par rapport à 2019 (…) et le chiffre d’affaires de 70%”, déclare la Société d’exploitation de la tour Eiffel à l’AFP. Le monument est particulièrement dépendant du tourisme étranger, qui représente 80 à 85% des visites.

13h16 : Les transferts entre régions commencent. Des hôpitaux de Bordeaux, Poitiers et Brive vont accueillir huit patients d’Auvergne Rhône-Alpes “face à une situation de saturation des capacités de réanimation” de cette zone très touchée par le Covid-19, annonce aujourd’hui l’Agence régionale de santé Nouvelle Aquitaine, région plus épargnée.

13h16 : Mauvais timing. La pratique du MMA (Arts martiaux mixtes) est devenue légale en France en février 2020, quelques semaines avant le début du confinement. Depuis, comme le raconte francetv sport, la pratique est menacée par l’épidémie de Covid-19.

(FRANCK FIFE / AFP)

12h50 : Bonjour @Julie26. Le moteur de recherche est dans la carte. Il faut cliquer sur la petite loupe en bas à gauche, qui ouvre un menu dans lequel vous pouvez taper le nom de votre commune pour la trouver.


13h18 : Bonjour à toute l’équipe de franceinfo, dans l’article “Covid-19 : découvrez quel est le taux d’incidence dans votre commune”, je ne parviens pas à trouver précisément le taux d’incidence dans la ville dans laquelle je réside. Pourriez-vous mettre un moteur de recherche juste au-dessus cette infographie afin de trouver directement le nom de ma ville ? Merci d’avance et bonne journée.

12h46 : Ce sera le dernier match à 21 h avant l’entrée en vigueur du couvre-feu à Rennes. Ce soir, 5 000 spectateurs pourront assister à la rencontre contre Angers. Au coup de sifflet final, les supporters rennais auront donc une heure pour rentrer chez eux, sous peine d’une amende de 135 euros.

13h04 : Le Premier ministre, Jean Castex, doit être auditionné le 3 novembre à 17 heures par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale consacrée à la gestion de la crise du Covid-19, a appris franceinfo auprès de Matignon. Avant d’être Premier ministre, Jean Castex avait déjà été auditionné le 12 mai par cette commission en tant que coordinateur de la stratégie de déconfinement du gouvernement.

12h37 : Voici un point sur la situation en Europe. La circulation du virus s’accélère de manière inquiétante en Espagne. Le pays a franchi la barre symbolique du million de personnes contaminées mercredi. La Suisse reste l’État européen où le nombre de cas positifs augmente le plus rapidement. En France, les contaminations augmentent toujours à un rythme exponentiel, comme en Belgique et en République tchèque.

12h16 : #ONVOUSREPOND Bonjour . Je comprends que la situation soit désagréable pour vous, mais votre employeur n’a pas l’obligation d’informer toute l’entreprise lorsqu’un salarié est positif au Covid-19. Dans ce fascicule du ministère du Travail, il est précisé qu’il doit “informer les salariés qui ont été en contact étroit avec le salarié”.

12h40 : Bonjour Thomas, quelle sont les obligations pour une entreprise quand il s’agit de communiquer sur les cas de Covid-19 en son sein ? Deux cas dans mon service, et on l’apprend par bouche-à-oreille, alors même que les gestes barrières ne sont pas toujours respectés par tous… « Officiellement », pas de cas contact puisque pas à moins de 1 m sans masque, mais nous partageons des véhicules qui ne sont pas désinfectés… Bonne après midi.

12h04 : Oups. Le ministre tchèque de la Santé est sous le feu des critiques après avoir été surpris par un phototographe en train de sortir d’un restaurant qui aurait dû être fermé en vertu des restrictions anti-Covid imposées par sa propre administration. Roman Prymula a également ignoré l’obligation de porter un masque en montant dans sa voiture avec chauffeur, rapporte le quotidien Blesk.

12h00 : A midi, voici un nouveau point sur l’actualité de ce vendredi :

• A l’issue d’un Conseil de défense et de sécurité nationale organisé ce matin, une semaine après l’assassinat de Samuel Paty, Jean Castex, Gérald Darmanin et Eric Dupond-Moretti doivent s’exprimer lors d’un point presse à suivre sur notre antenne dans les prochaines minutes.

• A partir de minuit, ce soir, la France comptera 54 départements placés sous couvre-feu. Cette mesure vise à freiner l’épidémie, dont l’accélération s’est une nouvelle fois confirmée, hier, avec près de 42 000 nouvelles contaminations et 162 morts supplémentaires en 24 heures.

• L’ONU a annoncé qu’un accord de “cessez-le-feu permanent” avait été conclu entre le gouvernement d’entente nationale et l’Armée nationale libyenne, à l’issue de cinq jours de discussions à Genève.

• Donald Trump et Joe Biden se sont affrontés, cette nuit, lors d’un ultime débat à la tonalité moins injurieuse et plus constructive que le premier face-à-face. La crise du Covid-19 a été au cœur des échanges, tout comme les soupçons de corruption visant l’un et l’autre.

11h27 : “C’est un peu la vie d’avant, ou presque !

Cette vacancière marseillaise venue passer une semaine à Châtelaillon, raconte son étonnement en arrivant dans ce département relativement épargné par l’épidémie, à l’image de l’ensemble de la côte Atlantique. Reportage.

11h33 : Le confinement et le recours étendu au télétravail ont eu raison de votre dos ? Vous souffrez des lombaires sans savoir quoi faire ? Le “20 Heures” de France 2 consacrera une longue séquence au mal de dos, ce soir, et répondra à vos questions sur le sujet. Faites nous part de vos interrogations dans ce formulaire.

11h34 : Dans le Tarn, qui s’apprête à passer sous couvre-feu, certains lycéens n’entendent pas renoncer à faire la fête. “Çane change rien du tout”, explique Lola : “On va rester chez la personne avec qui on fait la fête, on reste toujours deux jours pour faire des soirées, on repart toujours le lendemain.”

11h35 : Selon France 3 Auvergne-Rhône Alpes, plusieurs options sont à l’étude pour la Fête des lumières, dont celle d’une fête restreinte aux grands parcs de Lyon, du 5 au 8 décembre, de 18 heures à 23 heures (si le couvre-feu est levé d’ici là), et celle d’une fête limitée à la seule procession du 8 décembre.

10h17 : Après le marché de Noël de Strasbourg, la Fête des lumières de Lyon va-t-elle faire les frais de l’épidémie ? Le maire de Lyon dément toute annulation à ce stade et assure qu’une décision sera prise “à la mi-novembre”, trois semaines avant le coup d’envoi prévu de l’événement.


(MURIEL CHAULET)

10h11 : Sur Public Sénat, Adrien Taquet, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Santé, assure que la stratégie du gouvernement durant les prochaines semaines “sera toujours la plus territorialisée possible”, “y compris dans un éventuel reconfinement”, car “chaque territoire n’est pas dans la même situation”.

10h05 : La maire LR du 7e arrondissement de Paris, Rachida Dati, s’oppose à un report des élections régionales et départementales de mars. “Quand un pays est en crise, que les citoyens sont très inquiets, très éprouvés, ils ont besoin de s’exprimer, et la démocratie n’a pas de prix”, argumente-t-elle. Elle propose de développer le vote électronique, le vote par correspondance ou le vote par procuration.

09h48 : “Il est possible que la deuxième vague soit pire que la première.”

Sur RTL, le patron de l’AP-HP affirme que “nous ne sommes que dans un mouvement ascendant dans de nombreuses régions”, ce “qui rend effectivement les choses redoutables”.

09h41 : @IsaFab : Contrairement à ce que l’on a connu au printemps, la circulation à l’échelle du territoire n’est pas limitée, ni déconseillée. La seule condition à respecter est de ne pas circuler en voiture sans raison valable durant les horaires de couvre-feu.

10h06 : Bonjour, sans doute cela a-t-il déjà été dit, mais je ne retrouve pas l’information… Est-ce que les échanges de population entre départements sous couvre-feu et les autres sont déconseillés, voire interdits ? Merci

09h41 : Le Groupe ADP (Aéroports de Paris) revoit ses hypothèses de trafic à la baisse. La chute de fréquentation des aéroports parisiens en 2020, initialement estimée à -63%, est désormais envisagée dans “une fourchette comprise entre -65 et -70%”. Le retour aux niveaux de 2019 est attendu aux alentours de 2026 ou 2027.

09h01 : Il est 9 heures, voici les titres de ce vendredi matin :

• Donald Trump et Joe Biden se sont affrontés, cette nuit, lors d’un ultime débat à la tonalité moins injurieuse et plus constructive que leur premier face-à-face. La crise du coronavirus a été au cœur des échanges, tout comme les soupçons de corruption visant l’un et l’autre.

Les débuts de l’application TousAntiCovid ont été perturbés par “un trop grand afflux de personnes en même temps” en fin d’après-midi, hier, a reconnu le secrétaire d’Etat à la Transition numérique, Cédric O, sur France 2. Depuis cette nuit, “le problème est réglé”, selon lui.

• A partir de minuit, ce soir, la France comptera 54 départements placés sous couvre-feu. Cette mesure vise à freiner l’épidémie, dont l’accélération s’est une nouvelle fois confirmée, hier, avec près de 42 000 nouvelles contaminations et 162 morts supplémentaires en 24 heures.

• C’est le premier accord commercial majeur signé par Londres depuis sa sortie de l’Union européenne. Le Royaume-Uni et le Japon ont conclu un accord bilatéral visant à développer leurs relations, alors que les négociations entre l’UE et Londres patinent toujours.

08h50 : “On manque cruellement de données sur comment les gens s’infectent aujourd’hui.”

Sur BFMTV, cet épidémiologiste explique qu’il s’apprête à lancer une vaste étude auprès de personnes atteintes du Covid-19 pour en savoir davantage sur les circonstances et les lieux de contamination de chacun.

08h42 : Après “un très fort rebond” du PIB au troisième trimestre, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, estime que, “au quatrième trimestre, nous aurons probablement un chiffre de croissance négatif”. Il affirme sur Europe 1 qu’un tel scénario avait été “anticipé” du fait des craintes d’une reprise épidémique et des “incertitude internationales” liées au Brexit et aux élections américaines.

08h38 : Les masques en tissu Dim fournis aux enseignants sont-ils dangereux pour la santé ? Après des révélations du site Reporterre, j’ai tenté d’y voir plus clair sur la question. Comme je vous l’explique dans cet article, ces maques sont bien conformes à la réglementation européenne, mais on manque encore de données scientifiques précises pour se prononcer sur une éventuelle dangerosité.

(JEFF PACHOUD / AFP)

08h39 : “Plus vite on reviendra à une séance du soir, plus vite on s’en sortira.”

Le groupe CGR, qui exploite 73 salles en France, dit vouloir “continuer à marteler” la proposition de dérogation au couvre-feu sur présentation d’un ticket de cinéma. Il y voit une des clés “pour une sortie de crise intéressante”.

08h40 : Sur notre antenne, le président de la région Grand Est, Jean Rottner, appelle à respecter la règle du couvre-feu qui s’apprête à entrer en application dans la moitié des départements de son territoire. “Ne soyons pas trop gaulois, acceptons-la, lance-t-il. Restons très humbles parce que cette épidémie, cette maladie aujourd’hui, on ne la maîtrise pas.”

07h48 : En fin de soirée, Cédric O s’était félicité du grand nombre de téléchargements de TousAntiCovid, malgré les soucis techniques.

07h45 : Sur France 2, le secrétaire d’Etat à la Transition numérique, Cédric O, reconnaît que les débuts de l’application TousAntiCovid ont été perturbés par “un trop grand afflux de personnes en même temps” en fin d’après-midi. Depuis cette nuit, “le problème est réglé”, assure-t-il, disant que les Français “peuvent” désormais la télécharger. “Il le faut”, ajoute-t-il.

07h12 : @Billy37 : Attention, le couvre-feu ne débutera qu’à minuit ce soir, jusqu’à 6 heures, mais il reprendra effectivement dès 21 heures à partir de demain et les jours suivants. Attendez l’arrêté préfectoral pour en avoir le cœur net mais n’ayez crainte : le site du gouvernement précise que l’activité de livraison de repas reste possible pendant le couvre-feu (contrairement à la vente à emporter, qui implique un déplacement du client).

07h52 : Bonjour FI, fermeture à 21 heures pour l’Indre-et-Loire ce soir. Peut-on continuer les livraisons à domicile jusqu’à 22 heures, heure de notre fermeture habituelle. Nous avons une pizzeria de vente à emporter. Merci

07h02 : Pendant que Le Parisien anticipe déjà de possibles reconfinements locaux, Les Echos s’inquiètent des restrictions qui “menacent de faire rechuter l’activité économique”. Le Journal du Médoc, lui, note que “la peur du lendemain et le repli sur soi” mettent l’économie locale à l’épreuve.

06h55 : Il y a les départements qui s’apprêtent à découvrir la vie sous couvre-feu… et il y a les autres, qui y échappent encore, comme les Vosges, la Somme ou encore la Sarthe, où l’obligation du port du masque est toutefois étendue.

06h50 : Sans surprise, nombre de vos quotidiens régionaux se font l’écho des nouvelles restrictions annoncées hier, avec ce fameux couvre-feu qui concernera dès demain 46 millions de Français.




06h53 : #ONVOUSREPOND @Jean louis : Comme le rapporte France 3 Pays de la Loire, “les bars, les établissements sportifs, les salles de jeux, les foires et salons seront fermés toute la journée. Mais il vous faut toutefois attendre la publication de l’arrêté préfectoral, sans doute dans la journée, pour connaître les détails des nouvelles restrictions dans votre département.

06h54 : Bonjour à vous, la rédaction, je suis patron de bar dans le Maine-et-Loire, département qui passera ce week-end en couvre feu… Pouvez-vous me confirmer que l’Etat impose bien aux bars de fermer toute la journée à partir de samedi 24 octobre ?

06h12 : “Quelqu’un qui est responsable d’autant de morts ne devrait pas pouvoir rester président des Etats-Unis d’Amérique.”

#ETATS_UNIS Face à un président accusé de minimiser la pandémie, Joe Biden a prédit “un hiver sombre” pour le pays le plus endeuillé au monde, qui recense plus de 222 000 victimes.

(AFP)

06h06 : Voici un premier point sur l’actualité :

• A partir de minuit, ce soir, la France comptera 54 départements placés sous couvre-feu. Cette mesure vise à freiner l’épidémie, dont l’accélération s’est une nouvelle fois confirmée, hier, avec près de 42 000 nouvelles contaminations et 162 morts supplémentaires en 24 heures.

• Donald Trump et Joe Biden se sont affrontés, cette nuit, lors d’un ultime débat à la tonalité plutôt constructive et respectueuse, dominé par le Covid-19. Accusé par son rival de ne “toujours pas avoir de plan”, le président lui a reproché de vouloir “reconfiner” le pays.

• Lille a sauvé l’honneur des clubs français cette semaine sur la scène européenne, en écrasant le Sparta Prague (4-1) en Ligue Europa, hier soir. Plus tôt, Nice avait été humilié par le Bayer Leverkusen (6-2) dans cette même compétition.



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *