EN DIRECT – Invasion russe en Ukraine : Kiev annonce la mort de 40 soldats et d’une dizaine de civils ukrainiens



⇒ 12h07 [RUSSIE L’opération militaire russe en Ukraine durera « le temps nécessaire », assure le Kremlin

⇒ 12h05 [UKRAINE] Le président ukrainien compare la Russie à «l’Allemagne nazie»

⇒ 12 h 00 : Le point sur la situation

► Depuis le début des combats, une quarantaine de soldats ukrainiens et une dizaine de civils auraient été tués, selon les autorités de Kiev qui ont aussi annoncé avoir tué « cinquante occupants russes ». Les autorités russes assurent de leur côté que les habitants de l’Ukraine n’ont « n’ont rien à craindre » des opérations militaires.

► Des troupes terrestres ont passé la frontière entre l’Ukraine et la Biélorussie et attaqué les postes de surveillance, selon Kiev. Le président biélorusse Alexandre Loukachenko, allié de Vladimir Poutine, affirme pour sa part que ses troupes « ne prennent aucune part à cette opération ». D’autres véhicules russes auraient également débarqué en Ukraine depuis la Crimée, annexée par la Russie en 2014.

« La France condamne fermement la décision de la Russie de faire la guerre à l’Ukraine », a réagi Emmanuel Macron sur Twitter, en appelant Moscou à « mettre immédiatement fin à ses opérations militaires ». Le chef de l’État a ajouté que la France agissait avec ses partenaires « pour que cesse la guerre ». Un conseil de défense a été convoqué à l’Elysée à 9 heures ce matin.

► Plusieurs pays, la Pologne en tête, ont activé l’article 4 du traité de l’Otan, pour demander une consultation des états membres de l’alliance militaire. Une réunion entre les trente ambassadeurs est prévue à 12 h 30. Emmanuel Macron et Boris Johnson réclament un sommet de l’Otan « au plus vite ».

► Conséquence de l’invasion, le cours du pétrole s’est envolé dans la matinée, pour dépasser le seuil des 100 dollars au baril. La plupart des bourses sont écroulées à l’ouverture. Le prix du blé atteint lui des prix records.

11h48 [POLOGNE] Manifestation de soutien à Varsovie

Des centaines de personnes se sont rassemblées, jeudi, devant l’ambassade de Russie à Varsovie, pour dénoncer l’invasion russe en Ukraine. « Poutine assassin » et « Arrêtez la guerre contre l’Ukraine indépendante », clamaient des panneaux et banderoles.

⇒ 11H45 [PHOTOS] Des habitants de Kiev observent les restes d’un obus

Au moins deux explosions ont été entendues, jeudi matin, dans le centre-ville de la capitale ukrainienne, où les sirènes d’avertissement anti-bombardement ont retenti. Dans le métro, des dizaines d’habitants ont tenté de se mettre à l’abri.

⇒ 11H40 [ÉLYSÉE] Emmanuel Macron demande un sommet de l’Otan « au plus vite »

« Le président de la République souhaite la tenue d’un sommet de l’Otan au plus vite, en concertation avec nos partenaires et alliés », indique la présidence. Le premier ministre britannique Boris Johnson a exprimé la même demande.

⇒ 11H25 [RELIGION] L’Église anglicane dénonce l’intervention russe en Ukraine comme un « acte maléfique »

⇒ 11H20 [FRANCE] Le président du Sénat condamne un « acte de guerre intolérable »

Le président du Sénat, Gérard Larcher, dénonce un « acte de guerre intolérable qui met en péril la sécurité de notre continent ». Il s’entretiendra jeudi avec le président de la Rada, le parlement ukrainien, « pour l’assurer du soutien de notre assemblée ».

⇒ 11H15 [ROYAUME-UNI] Boris Johnson appelle à une réunion d’urgence entre les États membres de l’Otan

Le Premier ministre britannique Boris Johnson appelle à la tenue d’une réunion d’urgence « dès que possible » entre les chefs d’État ou de gouvernement de l’Otan au sujet de l’invasion russe de l’Ukraine.

« C’est une catastrophe pour notre continent », explique-t-il sur twitter, confirmant qu’il s’adresserait prochainement aux Britanniques. « Je vais aussi m’entretenir avec les autres dirigeants du G7 », ajoute-t-il.

⇒ 11h04 [UKRAINE] Kiev annonce plus de 40 soldats ukrainiens et une dizaine de civils tués

« Je sais que plus de 40 militaires ukrainiens ont été tués et plusieurs dizaines blessés et il est question d’une dizaine de civils tués », annonce Oleksiy Arestovych, un conseiller du président ukrainien Volodymyr Zelensky. Ces pertes sont causées, selon lui, par des frappes aériennes et de missiles.

⇒ 11H00 [EUROPE] La Lituanie va imposer l’état d’urgence

Le président lituanien, Gitanas Nauseda, annonce qu’il signera jeudi « un décret imposant l’état d’urgence », après l’invasion russe en Ukraine. Le chef d’Etat réclame « l’activation de l’article 4 de l’OTAN », qui prévoit des consultations d’urgence si un membre de l’alliance est menacé.

⇒ 11H00 [RUSSIE] La Russie annonce des gains territoriaux face à l’armée ukrainienne

L’armée russe annonce que les séparatistes prorusses de l’est de l’Ukraine qu’elle assiste ont réalisé des gains territoriaux face à l’armée ukrainienne, alors que Kiev est confronté depuis la matinée à une invasion militaire.

Dans une allocution télévisée, le porte-parole du ministère russe de la défense, Igor Konachenkov, assure que les rebelles ont avancé de trois kilomètres dans la région de Donetsk et d’un kilomètre et demi dans celle de Lougansk. Il affirme que la Russie vise des cibles militaires et que les civils n’ont « rien à craindre ».

⇒ 10h55 [EUROPE] L’Allemagne prête à « aider massivement » ses voisins

La ministre de l’Intérieur Nancy Faeser annonce que l’Allemagne se tient prête à « aider massivement » ses voisins, « en particulier » la Pologne, en cas d’afflux de réfugiés fuyant l’invasion russe en Ukraine.

⇒ 10h51 [UKRAINE] L’Ukraine rompt ses relations diplomatiques avec la Russie

⇒ 10h47 [RUSSIE]Les civils ukrainiens « n’ont rien à craindre », affirme l’armée russe

⇒ 10h40 [OTAN] L’article 4 activé par la Pologne, une réunion de l’Otan aujourd’hui

En réponse à l’invasion russe en Ukraine, la Pologne, la Lituanie, l’Estonie, la Roumanie et la Lettonie demandent à l’Otan une consultation des trente États membres de l’alliance militaire.

( « J’ai convoqué une réunion urgente du gouvernement ce matin. Le gouvernement estonien a décidé de déclencher des consultations au titre de l’article 4 du traité de l’Atlantique Nord, en coopération avec d’autres alliés, dont la Lettonie, la Lituanie et la Pologne »).

« L’ambassadeur (polonais, NDLR) à Bruxelles a soumis une telle demande au secrétaire général de l’Otan, avec un groupe d’alliés », rapporte le porte-parole du gouvernement polonais.

Une réunion entre les trente ambassadeurs auprès de l’alliance militaire est prévue cet après-midi.

⇒ 10h35 [UKRAINE] Au moins cinq militaires ukrainiens tués

Le bilan officiel des militaires ukrainiens tués lors de l’invasion russe a grimpé à cinq morts, a annoncé le ministère de l’intérieur.

Un militaire de la défense anti-aérienne a été tué dans la région de Zaporijjia (sud) alors que quatre garde-frontières ont péri dans diverses localités de la région de Kherson (sud), a précisé le ministère.

⇒ 10h30[PRÉSIDENTIELLE] France 2 déprogramme l’émission Élysée 2022

France Télévisions annule en urgence l’émission « Élysée 2022 », prévue jeudi soir avec pour invitée principale Marine Le Pen (RN) et remplacée par un programme spécial consacré au conflit en Ukraine.

⇒ 10h25 [RÉACTION] L’opposant russe Alexeï Navalny « contre cette guerre »

Le principal opposant russe, Alexeï Navalny, incarcéré depuis janvier 2021, s’est dit « opposé » à l’opération militaire menée par Vladimir Poutine. « Je pense que cette guerre entre la Russie et l’Ukraine est menée pour dissimuler le vol des citoyens russes et détourner leur attention des problèmes qui existent à l’intérieur du pays, de la dégradation de l’économie », a-t-il déclaré jeudi, à l’audience d’un nouveau procès ouvert contre lui.

⇒ 10 h 20 [FRANCE] Condamnation unanime des candidats à la présidentielle

Marine Le Pen (RN) condamne « sans ambiguïté » l’offensive russe en Ukraine. « La France devrait prendre l’initiative d’une réunion diplomatique, sous l’égide de l’ONU », appelle la députée du Pas-de-Calais.

► Valérie Pécresse (LR) : « La réponse de la France et de l’Europe doit être vigoureuse, coordonnée et sévère », a-t-elle exhorté, face à la « guerre entamée par la Russie en Ukraine ».

► Éric Zemmour (Reconquête !), via son équipe, « condamne sans réserve l’intervention militaire russe qui a débuté cette nuit en Ukraine ».

Jean-Luc Mélenchon (LFI) dénonce une « initiative de pure violence manifestant une volonté de puissance sans mesure ».

Anne Hidalgo (PS) appelle à « réagir fermement devant cet acte injustifié et criminel ».

Fabien Roussel (PCF) dénonce une « déclaration de guerre » et une « décision extrêmement grave ».

=>10H12 [FRANCE] Une cellule de crise pour les Français en Ukraine

L’ambassadeur de France en Ukraine, Étienne de Poncins, ordonne sur Twitter aux Français présents en Ukraine de « rester à l’abri quel que soit [leur] lieu de résidence ». Le diplomate indique qu’une « cellule de crise » est ouverte à l’ambassade.

=>10h06 [UKRAINE] L’armée ukrainienne affirme avoir tué une cinquantaine d’« occupants russes »

L’armée ukrainienne assure avoir tué une cinquantaine « d’occupants russes » dans la région de Lougansk (est), alors que l’Ukraine fait face à une invasion de Moscou lancée dans la matinée.

« Le 24 février, près de 50 occupants russes ont été liquidés près de la localité de Chtchastia », selon l’état-major de l’armée ukrainienne. Le terme « d’occupant russe » peut désigner tant les soldats russes que les combattants séparatistes prorusses de l’est de l’Ukraine.

= > 10h00 [UKRAINE] : Le cours du rouble chute de 9 % face au dollar

Le cours du rouble, devise russe, chute de 9 % face au dollar. La Banque centrale russe vient annoncer qu’elle commençait des « interventions » sur le marché des changes afin de « stabiliser la situation ». La Bourse de Moscou plonge également ce matin, perdant plus de 30 % de sa valeur.

⇒ 9 h 55[FRANCE] La position ambiguë de François Fillon
L’ancien premier ministre François Fillon condamne « l’usage de la force en Ukraine », tout en expliquant l’offensive par le « refus des Occidentaux de prendre en compte les revendications russes sur l’expansion de l’Otan ». Une dénonciation nuancée de l’ex-responsable politique, membre depuis décembre du conseil d’administration de Sibur, le géant russe de la pétrochimie. Une nomination qui le rendrait « complice » de Vladimir Poutine, avait estimé dimanche Clément Beaune, secrétaire d’Etat aux Affaires européennes.

⇒ 9 h 37 [BIÉLORUSSIE] Alexandre Loukachenko : « L’armée bélarusse ne participe pas à l’invasion »

Le président bélarusse Alexandre Loukachenko affirme que l’armée de son pays, un allié de Moscou, ne participait pas à l’invasion de l’Ukraine. « Nos troupes ne prennent aucune part à cette opération », a-t-il déclaré lors d’une réunion avec les chefs de son armée, cité par l’agence publique Belta.

⇒ 9 h 37 [PÉTROLE] Le baril dépasse les 100 dollars

Quelques heures après que Vladimir Poutine a annoncé une « opération militaire » en Ukraine, le baril de Brent a grimpé jusqu’à 100,04 dollars. La dernière fois que le seuil des 100 dollars a été atteint remonte à la crise de 2008. Les deux références de l’or noir avaient alors explosé les records le 11 juillet allant jusqu’à 147,50 dollars pour le Brent et 147,27 dollars le baril de WTI, coté à New York.

Cette envolée des prix du pétrole inquiète les pays européens très dépendants des importations russes. Elle risquerait d’alimenter fortement l’inflation alors que la hausse du prix des carburants est un sujet de crispation profonde en France.

⇒ 9 h 25 [BOURSES] Chute en Europe

Les Bourses européennes chutaient à l’ouverture ce matin après le lancement par la Russie d’une attaque militaire contre l’Ukraine, où des forces terrestres russes ont franchi la frontière. Paris dégringolait de 4,19 %, Francfort de 4,39 %, Londres de 2,55 %. L’Eurostoxx 50, indice européen de référence, chutait de 3,52 %.

⇒ 9 h 15 Le bilan ukrainien passe à trois morts selon les gardes-frontières

⇒ 9 h 00 [RÉACTIONS] Attaque « injustifiée et injustifiable »

États-Unis : Joe Biden a dénoncé « l’attaque injustifiée » de la Russie contre l’Ukraine. « Le président Poutine a choisi (de lancer) une guerre préméditée qui entraînera des souffrances et pertes humaines catastrophiques », a dit le président américain dans un communiqué.

La Russie est seule responsable de la mort et de la destruction que cette attaque entraînera, et les États-Unis et leurs alliés et partenaires réagiront de manière façon unie et décisive. Le monde tiendra la Russie responsable

UE : « Nous condamnons fermement l’attaque injustifiée de l’Ukraine par la Russie. En ces heures sombres, nos pensées vont à l’Ukraine et à ses femmes, hommes et enfants innocents qui font face à cette attaque non-provoquée et craignent pour leurs vies », ont déclaré la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le président du Conseil européen Charles Michel dans un texte commun. « Nous demanderons au Kremlin de rendre des comptes », ont-ils averti. Le Conseil de l’Europe a également condamné « fermement l’attaque militaire russe » dans un communiqué.

Grande-Bretagne : Le premier ministre britannique Boris Johnson va présider ce matin une réunion de crise pour décider de la « réponse » à apporter aux « horribles attaques » de la Russie contre l’Ukraine, a annoncé Downing Street.

Allemagne : Le chancelier allemand Olaf Scholz a dénoncé « une violation éclatante » du droit international avec l’opération militaire russe.

Italie : Le Premier ministre italien Mario Draghi a qualifié l’attaque russe sur l’Ukraine d’« injustifiée et injustifiable », assurant que l’Union européenne et l’Otan travaillaient à une réponse immédiate.

⇒ 8 h 50 [Otan] Réunion à Bruxelles à 12 h 30

Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg condamne une « attaque téméraire et non provoquée » de la Russie contre l’Ukraine, avertissant qu’elle mettait en péril d’« innombrables » vies. Les ambassadeurs des 30 pays membres de l’Otan vont se réunir en urgence ce matin à Bruxelles. Le chef de l’Otan, Jens Stoltenberg, qui a condamné l’« attaque téméraire et non provoquée » de Moscou, doit tenir une conférence de presse vers 12 h 30 heure française.

Le gouvernement polonais a demandé l’activation de l’article 4 du traité de l’Alliance qui prévoit des consultations en cas de menace à la sécurité de l’une des parties.

⇒ 8 h 35 [UKRAINE] Les garde-frontières ukrainiens annoncent un premier mort dans l’invasion russe

⇒ 8 h 42 [UKRAINE] Des véhicules russes « ont violé la frontière dans les régions de Tcherniguiv, Soumy, Lougansk et Kharkiv »

Des forces terrestres russes sont entrées sur le territoire ukrainien, notamment depuis la Crimée annexée, indiquent les garde-frontières ukrainiens. « Des véhicules militaires russes, y compris des blindés, ont violé la frontière dans les régions de Tcherniguiv (nord, frontière bélarusse), Soumy (nord-est, frontière russe), Lougansk et Kharkiv (est, frontière russe) » par le point de passage entre la péninsule et la partie continentale de l’Ukraine, ont indiqué les garde-frontières en publiant une vidéo sur laquelle on voit des véhiculés marqués de la lettre Z.

⇒ 8 h 38 [FRANCE] Emmanuel Macron « condamne fermement » l’intervention russe

« La France condamne fermement la décision de la Russie de faire la guerre à l’Ukraine », a réagi ce jeudi matin Emmanuel Macron sur Twitter, en appelant Moscou à « mettre immédiatement fin à ses opérations militaires ». Le chef de l’État a ajouté que la France agissait avec ses partenaires « pour que cesse la guerre ».

Un conseil de défense doit commencer à 9h00 à l’Elysée.

⇒ 8 h 30 : Le point sur la situation

► Le président russe Vladimir Poutine a annoncé ce jeudi à 4 heures, heure française une opération militaire en Ukraine pour défendre les séparatistes de l’est du pays. Il a demandé aux forces ukrainiennes de déposer les armes et de se retirer. « Tous les soldats de l’armée ukrainienne qui répondront à cette demande pourront quitter librement la zone de conflit et retrouver leurs familles », a-t-il assuré.

► Peu après cette déclaration surprise à la télévision, une série d’explosions ont été entendues à Kiev – la capitale ukrainienne –, où les sirènes d’alarme anti-bombardement ont retenti, ainsi que dans plusieurs villes de l’est de l’Ukraine.

► Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, a proclamé la loi martiale dans tout le pays. L’Ukraine a également fermé son espace aérien pour l’aviation civile.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *