EN DIRECT – Résultats des régionales 2021 : Valérie Pécresse largement en tête, devant le RN et EELV


⇒ 21 h 35 [NOUVELLE-AQUITAINE] Alain Rousset (PS-PCF) largement en tête

Président du conseil régional d’Aquitaine puis de Nouvelle-Aquitaine depuis 1998, Alain Rousset (PS-PCF) distance largement ses adversaires à 30% (selon les estimation Ifop-Fiducial pour TF1/LCI). Comme ailleurs, il a profité à plein de la prime au sortant. Ses adversaires sont tous en-dessous de 20 %, dont le RN (Edwige Diaz, 17,4 %).

Le score est particulièrement décevant pour Geneviève Darrieussecq (MoDem, 13,8 %), ex-maire de Mont-de-Marsan dans les Landes. Il s’agissait pourtant d’un des rares espoirs de victoire de la majorité présidentielle, avec la perspective d’une fusion d’entre les deux tours avec LR (Nicolas Florian, 12,7 %).

Alain Rousset dispose en outre de réserves de voix s’il parvient à réaliser l’union de la gauche avec EELV (Nicolas Thierry, 11,5 %), voire chez les électeurs de Clémence Guetté (LFI-NPA, 5,6 %).

⇒ [CARTE] Retrouvez les résultats de votre région

Quelle liste est en tête dans votre région ? Retrouvez à partir de 20 heures tous les résultats en cliquant sur l’image ci-dessous.

⇒ 21 h 20 [RÉACTION] Jean-Luc Mélenchon : « Ne pas donner de région au RN »

Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) a appelé à « ne pas donner de région au Rassemblement national ». Face au record d’abstention, le chef de file de LFI a mis en cause la « responsabilité particulière » du gouvernement. « Une démocratie sans électeurs n’est plus vraiment une démocratie. Nous lançons un appel pour ne pas ajouter à tous les malheurs de notre démocratie une affliction de plus : nous ferons ce qu’il faut pour convaincre chacune et chacun qu’il ne faut pas donner de région au Rassemblement national car c’est une formation politique qui incarne la violence », a-t-il déclaré.

⇒ 21 h 15 [ÎLE-DE-FRANCE] Valérie Pécresse largement en tête, devant le RN et EELV

Avec 36,4 %, Valérie Pécresse (Libres!), présidente sortante soutenue par LR, est largement en tête (selon les estimation Ifop-Fiducial pour TF1/LCI). L’ancienne ministre mise sur sa réélection comme tremplin pour ses ambitions nationales. Avec en ligne de mire la présidentielle, même si – contrairement à son homologue Xavier Bertrand dans les Hauts-de-France – elle n’a pas à ce jour déclaré sa candidature.

Suivent le RN (Jordan Bardella, 13,7 %), qui obtient cinq points de moins que le FN il y a six ans, et la majorité présidentielle (Laurent Saint-Martin, 11,6 %). Ce score est décevant pour une région sociologiquement favorable au macronisme, électorat sur lequel Valérie Pécresse a largement mordu.

EN DIRECT - Résultats des régionales 2021 : Valérie Pécresse largement en tête, devant le RN et EELV

Fragmentée en trois listes, la gauche totalise plus d’un tiers des voix : 12,9 % pour Julien Bayou (EELV), entre 10 et 11% pour Audrey Pulvar (PS) et pour la députée Clémentine Autain (LFI-PCF). Ce sera donc le secrétaire national d’EELV qui devrait conduire la gauche au second tour : un soulagement alors que se profilait le risque d’une élimination, si aucune liste n’avait atteint le seuil de 10 % des suffrages exprimés.

⇒ 21 heures : [RASSEMBLEMENT NATIONAL] Sauf en PACA, les candidats du RN partout distancés

Les résultats sont décevant pour le Rassemblement national (RN). Seul Thierry Mariani en Provence-Alpes-Côte-d’Azur atteint le même niveau que son adversaire, Renaud Muselier (LR, avec le soutien de la majorité présidentielle), mais bien en-deçà du score du FN il y a six ans.

Dans les Hauts-de-France, en revanche, Sébastien Chenu est distancé d’une vingtaine de points par le président divers droite sortant, Xavier Bertrand. Dans des régions où il espérait créer la surprise, leur candidat, sans réserve de voix, ne semble pas en mesure de l’emporter au second tour : la Bourgogne-Franche-Comté, le Centre-Val de Loire et le Grand Est.

[CARTE] Les résultats département par département

Quelle liste est en tête dans votre département ? Retrouvez tous les résultats en cliquant sur l’image ci-dessous.

⇒ 20 h 50 [FRONT RÉPUBLICAIN EN PACA] Le PS retire sa liste face au danger de l’extrême droite

Le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure a indiqué dimanche soir sur TF1 que si la liste du RN menée par Thierry Mariani pouvait l’emporter en région PACA, les socialistes se retireraient au second tour.

Le second tour devrait donc opposer Renaud Muselier, LR déjà soutenu au premier tour par la majorité présidentielle, et Thierry Mariani (RN-La Droite populaire). Les deux hommes ont atteint 34 % au premier tour.

La difficulté de la majorité présidentielle à aborder les élections locales se confirme. Dans de très nombreuses régions, ses listes sont éliminées, à moins de 10 % des suffrages exprimés : Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France et Occitanie.

⇒ 20 h 35 [RÉACTION] Laurent Wauquiez aux abstentionnistes : « J’ai besoin de votre soutien »

« Ce soir, c’est un choix net pour un cap clair », a réagi Laurent Wauquiez, qui a remercié « du fond du cœur » tous ceux qui lui ont témoigné « une si large confiance qui est allée bien au-delà de toutes les attentes ». Le président sortant s’est adressé ensuite « à tous ceux qui n’ont pas voté » : « Dimanche prochain, j’ai besoin de votre soutien et j’ai besoin qu’il soit le plus large possible, parce que plus ce soutien sera large, plus notre région sera solide pour tourner ensemble la page de cette crise. »

⇒ 20 h 30 [AUVERGNE-RHÔNE-ALPES] Laurent Wauquiez net favori

Avec 45,8 %, Laurent Wauqiez (LR) confirme qu’il est le favori du scrutin (selon les estimation Ifop-Fiducial pour TF1/LCI). Ancien président de LR entre 2017 et 2019, l’intéressé mise sur une réélection pour rebondir à l’échelon national.

EN DIRECT - Résultats des régionales 2021 : Valérie Pécresse largement en tête, devant le RN et EELV

Avec l’élimination de la liste de la majorité présidentielle (Bruno Bonnell, 9,4 %), il y aura donc une triangulaire au second tour entre la droite, le RN (Andréa Kotarac, 12 %) et la gauche. Cette dernière totalise plus de 30 %: Fabienne Grebert (EELV, 14,3 %) devance l’ancienne ministre Najat Vallaud-Belkacem (PS, 10,9 %) et Cécile Cukierman (PCF-LFI, 5,1 %).

⇒ 20 h 25 [PACA] Thierry Mariani et Renaud Muselier au coude-à-coude

Le duel entre les anciens ministres Renaud Muselier (LR), président sortant, et Thierry Mariani (ex-LR soutenu par le RN) tourne en faveur du premier : 34,5 % contre 33 % (selon les estimation Ifop-Fiducial pour TF1/LCI estimations XX) en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

EN DIRECT - Résultats des régionales 2021 : Valérie Pécresse largement en tête, devant le RN et EELV

En 2015, l’extrême droite, alors représentée par Marion Maréchal-Le Pen, avait déjà obtenu des scores similaires (41% au premier tour, 45% au second). Le retrait de la gauche entre les deux tours avait rebattu les cartes et permis à la droite de l’emporter. Qu’en sera-t-il cette fois-ci ? Durant tout la campagne du premier tour, Jean-Laurent Felizia (EELV-PS-PCF, 16,5%) est resté muet sur ses intentions.

Renaud Muselier ne pourra en revanche pas compter pour le second tour sur un rapprochement avec la majorité présidentielle puisque, cas unique en France métropolitaine, il l’avait d’emblée intégrée à sa liste, contre l’avis de la direction nationale de LR et de sa première fédération en nombre d’adhérents, celles des Alpes-Maritimes. Le second tour dira si ce choix aura été ou non efficace face au RN.

EN DIRECT - Résultats des régionales 2021 : Valérie Pécresse largement en tête, devant le RN et EELV

Xavier Bertrand a confirmé qu’il allait, pour le second tour, déposer la même liste électorale « avec la même ambition et le même projet : se battre pour vous ».

⇒ 20 h 15 : [HAUTS-DE-FRANCE] Un très bon score pour Xavier Bertrand

Hauts-de-France. Xavier Bertrand (divers droite), le président sortant soutenu par LR, est largement en tête avec 42,5 % des exprimés (selon les estimations Ifop-Fifucial pour TF1/LCI).

EN DIRECT - Résultats des régionales 2021 : Valérie Pécresse largement en tête, devant le RN et EELV

Avec moins de 10 %, Laurent Pietraszewski (majorité présidentielle) n’est pas qualifié pour le second tour. L’exécutif avait pourtant tenté de provoquer un « choc de notoriété » en présentant pas moins de cinq ministres. Cette non-qualification du secrétaire d’État chargé des retraites est une bonne nouvelle pour Xavier Bertrand, qui dispose ainsi d’une réserve de voix sans avoir à se compromettre avec les macronistes.

Même s’il a quitté LR en décembre 2017, Xavier Bertrand ambitionne d’être le candidat de la droite à l’élection présidentielle, scrutin pour lequel il est déjà en lice. Sa réélection à la présidence du conseil régional en constitue la première condition. Sinon a-t-il averti, il abandonnerait la vie politique.

La gauche, qui s’était retirée en 2015 face au risque de victoire de l’extrême droite, à l’époque représentée par Marine Le Pen elle-même, atteint 18,4 %. Il s’agit de l’unique région où, derrière Karima Delli, elle est parvenue à former une liste unique, du PS à LFI en passant par EELV et le PCF.

⇒ 20 heures [ESTIMATIONS] La droite en tête, le RN fait une performance moins bonne qu’attendue

Dans la plupart des régions de France, le Rassemblement national (RN) fait finalement moins bien qu’attendu. Les Républicains (LR) et, dans une moindre mesure, le Parti socialiste (PS), se maintiennent.

⇒ 19 h 30 [ENTRETIEN] La complexité du scrutin, une des explications de la forte abstention

Pour Céline Braconnier, directrice de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye et spécialiste de la participation électorale, la faible participation au scrutin de ce dimanche est le résultat d’un mouvement de fond, auquel s’ajoute la faible lisibilité du double scrutin.

« La fin de la crise sanitaire et l’envie d’autre chose jouent sans doute un rôle. De même que l’impact de l’épidémie sur la campagne (…) Mais l’abstention d’aujourd’hui ne fait que prolonger la démobilisation électorale que l’on observe depuis plus de vingt ans et qui ne fait que s’accentuer », analyse la spécialiste.

⇒ 18 h 35 [PARTICIPATION] La Corse et l’Occitanie plus mobilisées que d’autres

La participation la plus importante a été enregistrée en Corse : 47,31 %. Viennent ensuite l’Occitanie (31,71 %), Provence-Alpes-Côte d’Azur (30,64 %), la Bretagne (28,79 %) et la Bourgogne-Franche-Comté (28,41 %). C’est dans le Grand Est (21,73 %) et en Île-de-France (21,97 %) que la participation a été la plus basse, à 17 heures.

⇒ 18 h 30 [TÉMOIGNAGES] Confusion dans les bureaux de vote

EN DIRECT - Résultats des régionales 2021 : Valérie Pécresse largement en tête, devant le RN et EELV

Nombreux sont les électeurs qui, surpris, découvrent l’existence de deux scrutins simultanés. « Nous avons arrêté une dame qui allait mettre une enveloppe dans la mauvaise urne. Et aussi une électrice qui se plaignait de ne pas trouver le bulletin du candidat de la majorité présidentielle, alors que la majorité n’a pas de candidat dans le canton… », énumère Fanny.

⇒ 18 heures [ANALYSE] Le principe des super régions en question

On les annonçait monstrueuses, déconnectées, pilotées par des « nains » politiques et économiques. En 2015, treize présidents de région remplaçaient les 22 sortants et prenaient les commandes de territoires à l’identité parfois incertaine et aux dimensions souvent gigantesques. Six ans après, le diagnostic s’avère beaucoup plus balancé.

⇒ 17 h 37 [LREM] Peser sans gagner, la stratégie de la formation présidentielle

Dans les deux régions où La République en marche pouvait espérer l’emporter, le Centre-Val-de-Loire et la Bretagne, les cartes sont finalement brouillées. Mais partout, LREM poursuit son objectif pour l’élection présidentielle : amplifier le travail d’annexion à droite et à gauche entamé en 2017.

⇒ 17 h 15 [RN] Une région pour le parti de Marine Le Pen ?

Le Rassemblement national voit dans cette élection une occasion de confirmer la nouvelle bipolarisation de la vie politique française, avec la candidate d’extrême droite d’un côté, et Emmanuel Macron de l’autre. La configuration particulière en Provence-Alpes-Côte d’Azur, où le candidat Renaud Muselier (LR) porte l’union entre son parti et LREM, pourrait lui donner la première assise régionale de l’histoire du parti.

⇒ 17 heures [PARTICIPATION] Une participation en très nette baisse

EN DIRECT - Résultats des régionales 2021 : Valérie Pécresse largement en tête, devant le RN et EELV

26,72 % des électeurs se sont rendus aux urnes pour ce premier tour des élections régionales et des départementales. L’abstention s’élèverait à 66,5 %, selon un sondage Ipsos/Sopra Steria pour France Télévions, Radio France et la Chaîne parlementaire. Elle serait légèrement plus forte à 68 % selon Opinionway pour CNews, et pour Ifop Fiducial pour TF1/LCI. Elle s’élèverait à 68,5 %, selon Elabe pour BFM/RMC. L’institut Harris pour M6 estime la participation à 31,4 %.

Bonjour et bienvenue dans notre live consacré aux résultats du premier tour des élections régionales 2021. Vous y retrouverez dès 20 heures les premières tendances région par région. Mais également les analyses de nos journalistes, des informations sur le déroulé du scrutin, les réactions des principaux candidats, etc.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *